🧠 La Semaine du cerveau 2022 au Quai des Savoirs | #ExpoEspritCritique

PubliĂ© par Quai des Savoirs, le 5 juillet 2022   220

🧠 La Semaine du Cerveau, manifestation internationale, est l'occasion pour de nombreux chercheurs & chercheuses, médecins et étudiants & étudiantes bénévoles de partager les avancées obtenues dans les laboratoires de recherches et d'en présenter les enjeux.

Au programme de l'édition 2022 au Quai des Savoirs : rencontres, ateliers, installations interactives autour des illusions et des neurosciences, en partenariat avec la Semaine du Cerveau et dans le cadre de la programmation culturelle associée à l'exposition "Esprit critique, détrompez-vous !"


 Conférences-débats

  •  "TĂ©moins ou enquĂŞteurs sous influences ? La justice a-t-elle raison de douter des tĂ©moignages ? Avec Jacques Py, professeur de psychologie sociale CLLE - UniversitĂ© Toulouse Jean-Jaurès - CNRS
Rencontre enregistrée en direct dans l'agora de l'exposition "Esprit critique, détrompez-vous!" du Quai des Savoirs le 15 mars 2022

On entend couramment, dans le milieu judiciaire, des propos sur la faillibilité des témoignages. Que nous en dit la psychologie scientifique ? À l’issue de plus d’un siècle de recherches, on sait, d’abord, que les témoins sont potentiellement performants. Tout dépend de la manière de les interroger. On sait aussi que la justice ne peut pas se passer d’eux car les affaires criminelles sont résolues en majorité grâce aux témoignages.
En lien avec l’exposition "Esprit critique : détrompez-vous ! " au Quai des Savoirs, découvrez comment notre cerveau prend parfois des raccourcis afin de nous permettre de prendre des décisions de manière efficace. Ces biais cognitifs impactent-ils aussi le fonctionnement de la justice ? Lors de cette conférence, Jacques Py nous apprend comment la justice aborde la question des témoignages.

Jacques Py est professeur de Psychologie Sociale à l’Université Toulouse Jean-Jaurès, membre du Laboratoire CNRS CLLE - Cognition, Langues, Langages, Ergonomie (UMR 5263) au sein duquel il co-anime l’axe thématique ISI – Interaction Société-Individus de CLLE. Il est président du Comité d’Ethique de la Recherche de l’Université fédérale de Toulouse (Institutional Review Board). Il est aussi rédacteur en chef de l’European Review of Applied Psychology (éditée chez Elsevier).
Ses travaux de recherche portent depuis 30 ans sur la psychologie sociale et cognitive du témoignage oculaire avec un accent particulier donné à une démarche de construction et de validation scientifique d’outils destinés aux professionnels de la justice (officiers de police judiciaire, juges, psychologues et psychiatres travaillant dans le champ de la justice). Le travail qu’il a réalisé sur l’entretien cognitif – une technique d’entretien judiciaire qui permet d’obtenir 40% d’informations correctes supplémentaires de la part d’un témoin ou d’une victime tout en limitant les informations erronées et faux souvenirs – l’a amené à former plus de 500 enquêteurs en France, en Belgique, en Suisse et au Canada. Ses formations sont aujourd’hui dispensées dans les structures régionales de formation de la Police nationale française.
Jacques Py a réalisé plus de 150 ouvrages, articles scientifiques, chapitres d’ouvrages, contrats de recherche ayant fait l’objet d’un rapport, conférences et communications dont plus d’une centaine sur le thème de la psychologie de l’enquête judiciaire. Il a également fait soutenir 21 thèses de doctorat ou Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) portant sur ses champs de recherche.


  • "Pour le meilleur ou pour le pire, oĂą nous mène notre raisonnement ?" Avec Bastien TrĂ©molière, enseignant-chercheur CLLE - UniversitĂ© Toulouse Jean-Jaurès
Rencontre enregistrée en direct dans l'agora de l'exposition "Esprit critique, détrompez-vous!" du Quai des Savoirs le 19 mars 2022

Les êtres humains sont dotés de capacités exceptionnelles pour le raisonnement. Or, ce raisonnement tant utile n’est toutefois pas sans faille. Il explique notre morale, nos croyances ou non au paranormal, au romantisme ou au complotisme. Bastien Trémolière illustrera, à travers différents exemples, comment nos raisonnements et biais cognitifs expliquent dans nos quotidiens cette diversité de croyances et comportements, parfois bénéfiques, parfois moins…
En lien avec l’exposition "Esprit critique : détrompez-vous ! " au Quai des Savoirs, vous pourrez vous questionner sur la façon dont notre cerveau, cet organe merveilleux et imparfait nous permet de raisonner.

Bastien Trémolière est maître de conférences en psychologie cognitive. Après avoir soutenu une thèse en 2013 à l’université de Toulouse Jean-Jaurès, il effectue un postdoctorat à l’Université du Québec à Trois-Rivières, Canada. De 2016 à 2021, il est maître de conférences à l’Université de Nîmes, avant d’obtenir une position à l’université de Toulouse Jean-Jaurès. Ses travaux de recherche s’intéressent au raisonnement et à la manière dont il intervient dans une variété d’activités mentales. Bastien Trémolière explore notamment le rôle que joue le raisonnement dans la formation de nos jugements moraux, ou encore la manière dont il prédit les croyances épistémiquement suspectes (i.e., qui n’ont pas de bases scientifiques, tels que les croyances au paranormal, le climatoscepticisme, etc.). Il a publié une trentaine d’articles et chapitres d’ouvrage et a co-édité un ouvrage international « Moral Inferences ». Ses recherches sont notamment soutenues par l’Agence Nationale de la Recherche. 

🔎 Pour aller + loin :
- Kahneman, D. (2011), "Thinking, fast and slow", Macmillan (édition en version française : Kahneman, D. (2012), "Système 1/Système 2 : les deux vitesses de la pensée", Flammarion.)
- Ariely, D. (2017), "C'est (vraiment?) moi qui décide. Les raisons cachées de nos choix", Flammarion.
 - Pinker, S. (2021), "Rationalité", Les Arènes.
- « Crétin de cerveau », par Science étonnante (série de vidéos sur les biais cognitifs diffusée sur Youtube).


  • "Comment l'esprit critique vient aux enfants ?" Avec ValĂ©rie Tartas, professeur en psychologie du dĂ©veloppement CLLE - UniversitĂ© Toulouse Jean-Jaurès - CNRS
Rencontre enregistrée en direct dans l'agora de l'exposition "Esprit critique, détrompez-vous!" du Quai des Savoirs le 20 mars 2022

Très tôt, les enfants activent des stratégies pour évaluer ce qu’on leur dit ou ce qu’on leur demande. Mais comment se développe leur esprit critique ? Comment les aider à construire un raisonnement logique ? Quels outils leur donner, quels dispositifs éducatifs leur offrir, pour développer leurs capacités de jugement ?
En lien avec l’exposition "Esprit critique : détrompez-vous ! " au Quai des Savoirs, Valérie Tartas cherche à définir ce qu’est l’esprit critique et à quel moment il se développe chez l’enfant et quelles sont les étapes clés du développement de celui-ci. Elle propose de lier esprit critique et compétences argumentatives chez l’enfant et de suivre leurs trajectoires au cours de son développement. Elle propose aussi de discuter de quelques dispositifs visant à soutenir le développement d’un état d’esprit critique.

Valérie Tartas est professeure de psychologie du développement à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès, membre du laboratoire Cognition Langues Langage Ergonomie. Ses travaux s’intéressent à la façon dont les enfants élaborent des connaissances tout en prenant en compte les contextes sociaux dans lesquels les enfants interagissent, manipulent, se questionnent et résolvent des problèmes.
Elle a travaillé sur le développement du temps social chez l’enfant d’âge scolaire et sur le rôle des interactions sociales, entre enfants ainsi qu’entre enfants et adulte, dans le développement des connaissances. Par la suite, elle s’est intéressée en particulier aux interactions argumentatives et au rôle de l’argumentation pour apprendre en classe. Les outils culturels (cartes, frises, …) qui façonnent nos manières de comprendre le monde sont souvent négligés dans les travaux en psychologie et méritent toute notre attention pour bien comprendre comment la culture donne forme à la pensée !


🔎 Pour aller plus loin :

Tartas, V. (2019), "Des cartes pour collaborer, des cartes pour apprendre : quelques exemples d’usages de cartes argumentatives à l’école élémentaire en science." Recherches en didactiques, 27, 43-60.


Installations

"Les cabines à tour automatiques" de la Compagnie le phalène

Installation en accès libre du 15 au 20 mars 2022 | Compagnie le phalène, coproduction La Comète - Scène nationale de Châlons-en-Champagne, Théâtre Nouvelle
Les machines sont omniprésentes dans nos vies et interagissent de plus en plus avec nous. Mais peuvent-elles lire dans nos pensées ? Prévoir nos choix ? Orienter et contrôler nos décisions ? Cette installation de huit cabines/isoloirs nous immerge dans une expérience magique individuelle de quelques minutes. Chacune nous propose un tour de magie interactif qui donnera le pouvoir à la machine de lire dans nos pensées et de nous manipuler.


https://www.semaineducerveau.fr/

Crédit photo : ©Semaineducerveau


Retrouvez l'ensemble des captations des rencontres de la Semaine du Cerveau au Quai des Savoirs  sur notre chaîne YouTube