La genèse du jeu L’anniversaire de Papy ou « comment s’informer sur la pandémie de manière ludique et sûre » !

Publié par Genopolys Montpellier, le 2 septembre 2021   780

Xl aptp   famille sur fond violet   logos   1200x900px

La fameuse pandémie mondiale, dont on nous rabat les oreilles depuis trop longtemps, continue pourtant de susciter indignation, énervement, frustration, découragement, doute et questionnement. Difficile de ne pas parler de cette pandémie quand on est un professionnel de la médiation scientifique.

  • Oui mais comment aborder ce sujet épineux ?
  • Comment donner des conseils sans paraitre moralisateur ?
  • Comment donner envie de s’intéresser à ce sujet déjà traité quotidiennement ?

L'idée

À Genopolys, nous avons décidé d’aborder la question sous forme ludique, l’anniversaire de papy en temps de pandémie est donc avant tout un jeu. Afin qu’il puisse être accessible au plus grand nombre, nous avons fait le choix d’un jeu numérique sur une page web sans téléchargement nécessaire. Le thème du jeu est l’organisation d’une fête de famille en temps de pandémie.

L'équipe

Bien entendu, impossible de se lancer dans la conception d’un jeu numérique sur un sujet scientifique sans scientifiques, développeur et web designer.

Voici donc le noyau dur des concepteurs du jeu, permettant de lui garantir son fond et sa forme :

Les concepteurs du jeu :

Le contenu scientifique de ce jeu se devait d’être irréprochable. Les contenus pédagogiques ont donc été scientifiquement validés par deux chercheuses et une Docteure en virologie (Magali Kitzmann, Marie Péquignot et Tania Louis (voir ci-dessus)) ainsi que par des spécialistes, médecins et chercheurs qui ont accepté de répondre à des questions sous forme de courtes vidéos (Michelle Kelly-Irving (chercheuse Inserm, C.E.R.P.O.P (Inserm/Université Toulouse 3 Paul Sabatier)), Franck Molina (chercheur CNRS, directeur Sys2Diag (CNRS, Alcen)) et Vincent Willems (médecin réanimateur, CHU Montpellier)).

Les sources

Toutes les ressources pédagogiques peuvent être consultées indépendamment du jeu et tout au long du jeu, en cliquant dans les « antisèches de Séverine ».

Les vidéos et les infographies :


Le design

Nous souhaitions que ce jeu ait une identité visuelle esthétique et originale, Caroline Constant a su donner vie à une famille très attachante, avec une qualité artistique incontestable et un excellent choix de couleurs chatoyantes. Les infographies et les vidéos qui accompagnent le jeu sont également d’une grande qualité (Houssam Harfouche, musicien et vidéaste indépendant, a filmé et monté la vidéo sur le toucher. MindProd, agence de communication vidéo à Montpellier, représentée par Kévin Wisniewski et Roseline Grandjean, a filmé et monté les interviews des experts scientifiques du projet. Le Quai des savoirs nous a ouvert ses portes toulousaines pour filmer un de ces échanges).

Le jeu

La programmation de ce jeu par Daniel Rajaonarivelo a demandé énormément de temps et de patience. Les joueurs habitués aux jeux vidéo pourraient être déçus par le manque d’animations 2D ou 3D, mais ce choix a l’avantage de garantir un jeu jouable par tous, quel que soit l’équipement informatique. Même si le joueur pense tout connaitre sur la COVID-19, les antisèches de Séverine restent très intéressantes et instructives à consulter.

Développement et fonctionnalités

En plus d’être ludique, des touches d’humour disséminées dans le jeu permettent de rendre l’expérience agréable, en dépit de la thématique. La souris scientifique Séverine teste l’être humain, ses mimiques sont adaptées aux réponses données. Soyez donc attentifs à sa tête qui n’est pas figée, notamment avec la jauge de risque !

Les 3 états de Séverine, la souris scientifique.

Et jouez en mettant le son, le bruitage étant différent en fonction des réponses choisies !

Le jeu reste simple, avec le joueur qui incarne une famille surveillée de près par la souris scientifique Séverine et qui répond à des questions quant aux modalités pratiques du déroulement de la fête de famille. Voir les règles du jeu. Mais ce format, qui peut sembler anodin, permet d’aborder des notions essentielles à la prévention contre ce virus, comme le lavage des mains (petite expérience peu ragoutante à l’appui !), les aérosols (ou pourquoi le masque sous le nez n’est pas efficace ?), ou le principe de la vaccination (comment armer nos globules blancs !). Ces explications et conseils sont donnés au travers d’infographies et de vidéos courtes et sur un ton léger à propos de l’apéritif et de l’extinction des bougies d’anniversaire, notamment. La roue de la santé (petit clin d’œil à certains jeux télévisés) permet de représenter la part « de hasard » qui réside dans toute contamination, et qui reste indépendante de tout comportement. Ainsi ceux qui répondent aux questions dans l’unique but d’échapper à une contamination, peuvent tout de même se retrouver contaminés et frustrés, comme dans la vraie vie.

La Roue de la Santé.

Ce jeu est doublement interactif dans la mesure où les joueurs peuvent revenir en arrière pour modifier leurs réponses et que la réponse de chaque joueur est comparée à celle de tous les autres joueurs (cliquer sur que risquons-nous ?). Nous ferons un bilan des réponses des joueurs lorsque ce jeu ne sera plus d’actualité et que la pandémie sera derrière nous.

Toujours d'actualité

Ce travail collaboratif a pris plusieurs mois et au début de l’aventure, avec le début de la vaccination, nous nous demandions si les gestes barrières et la distanciation ne seraient plus que de lointains souvenirs à l’arrivée de l’été 2021… c’était sans compter sur le variant Delta…

  • Ainsi pour la rentrée scolaire 2021, le questionnement sur les enfants et leur contagiosité reste totalement d’actualité : Enfants et covid
  • Sans parler de la balance bénéfice/risque des vaccins sans cesse remise en cause : Vaccination
  • Il est également important de se rappeler qu’un passage en service de réanimation n’a rien d’anodin : Réanimation

Nous espérons que vous prendrez du plaisir à jouer, tout en comprenant pourquoi, après 18 mois de pandémie, tout rassemblement entre êtres humains doit encore se faire avec beaucoup de précautions.

Pour jouer c'est ici !

Article : Magali Kitzmann
Illustrations : Caroline Constant