L’Hyperloop : un nouveau mode de transport sur Toulouse en 2018 ?

Publié par Léa Jaimes, le 24 novembre 2017   530

Xl maquette de l hyperloop

En 2012, Elon Musk, homme d’affaires, annonce son projet de créer un cinquième mode de transport : l’Hyperloop. Une véritable innovation qui va révolutionner les moyens de transports. Des start-up se lancent dans ce projet et s’installent à Toulouse pour des tests et des recherches afin de créer un train magnétique pouvant aller jusqu’a 1500km/h.

L’Hyperloop : un projet tout droit sorti d’un film de science fiction ? J’ai mené ma petite enquête sur ce projet complètement fou afin d’y voir plus clair.

Hyperloop est un projet annoncé pour la première fois par Elon Musk. L’Hyperloop, est tout d'abord un concept. L’objectif est de concevoir un double tube surélevé, dans lequel des capsules transportant des voyageurs se déplaceraient sur un "coussin d’air ".

Les capsules seraient propulsées par un "champ magnétique généré par des moteurs à inductions", qui limiteraient les frottements allant jusqu’à 1500km/h.

Ce serait le cinquième mode de transport, le système n’aurait pas besoin de rails, mais se déplacerait par électromagnétisme. 

Hyperloop LE cinquième mode de transport ? Une véritable révolution qui va bouleverser notre façon de voyager.

Lors de mon enquête, je me suis rendue compte que plusieurs entreprises portaient le nom du concept et cela pouvait être confu.

Pour vous aider à comprendre, j'ai identifié ces différentes entreprises : 

"Hyperloop Transportation Technologies" (HTT) est une start-up américaine dirigée par un entrepreneur d’origine allemande, Dirk Ahlborn. 

Logo Hyperloop
   Logo Hyperloop TT © site Transportation Technologies


L’ "Hyperloop one" ou  "Hyperloop Technologies" est une société californienne qui a pour objectif de mettre au point un transport à grande vitesse reposant sur le concept de l’Hyperloop.
Le co-fondateur Shervin Pishevar a annoncé que le premier test de l’Hyperloop avait été un franc succès. Il s’est déroulé en Mai 2017, dans le désert près de Las Vegas. Le prototype a réussi à tenir cinq secondes en sustentions magnétiques avec une vitesse de 112km/h.

Logo Hyperloop One
Logo Hyperloop One © site Hyperloop One


"Transpod" est une start-up canadienne dirigée par le français Sébastien Gendron. 

Logo Transpod
Logo Transpod © site Transpod


Et vous savez quoi ?! Une de ces entreprises s’installe à Toulouse

En Janvier 2017, Hyperloop Transportation Technologies (HTT) annonce que l’entreprise va installer un centre de recherche et de développement à l’aérodrome de Toulouse Francazal.

L’entreprise souhaite bâtir des locaux sur l’ancienne base militaire mais aussi créer une piste d’essai d’environ 1km.

Hyperloop TT souhaite ainsi créer une cinquantaine d'emplois et une Academy afin de créer un pôle de recherches pour les trains subsoniques et attirer ainsi des chercheurs et étudiants du monde entier.

La capsule est déjà en construction en Espagne. Elle mesurera environ 30 mètres et pourra accueillir 28 à 40 passagers. Elle devrait être testé sur le sol toulousain en 2018. 

Image de synthèse
Image de Synthèse,©Agence François Leclercq

Mais pourquoi Hyperloop Transportation installe un centre d’essai à Toulouse ?

La ville Rose a attiré cette entreprise en raison de la présence d’AirBus et de nombreuses entreprises liées à l’aérospatiale et l'aéronautique. Le choix de s’installer sur la base de Francazal n’a donc pas été fait au hasard.

Le territoire ouvre ses portes aux transports intelligents. La capitale aéronautique dispose de nombreuses ressources et partenaires pouvant développer la technologie de l’Hyperloop.

Image de synthèse HTT
Image de synthèse, © site Hyperloop TT

Je suis allée demander à certains habitants de Toulouse ce qu'ils pensaient du projet et voici leurs réponses :

Franck, 48 ans : "On dirait de la science fiction, je ne pense pas qu'on réussira à mettre en place ce transport."

Marie, 25 ans : "Ce serait génial s'ils arrivent à construire ce projet !! je pourrais rentrer chez moi le weekend en deux deux."

Mélanie, 28ans : "Ce serait vraiment trop bien mais je me pose des questions sur les bienfaits ou les méfaits sur la santé d’être dans un objet qui va à 1500km/h."

Romain, 28 ans : "Ce serait génial et révolutionnaire, ça changerait les modes de transport, les déplacements , la notion du temps et les rapports à la distance. Mais, je me demande combien ça coûterait pour l'utiliser ? Et comment le corps réagirait à cette vitesse supersonique."

Marin, 24 ans : "Je trouve ça cool mais à quel prix ? Pour qui cela serait accessible ?"

Sylvia, 50 ans :  "Je suis convaincue que ce projet arrivera à terme, l'homme innove constamment."

Les toulousains et les toulousaines trouvent le projet révolutionnaire, cependant, ils restent pour la majorité septiques notamment sur le prix du ticket et sur la santé..

Je dois avouer que moi aussi je l'étais au début, or, après ma petite enquête je me suis rendue compte que les entreprises étaient déjà bien parties sur le projet et certaines même, avaient obtenu des résultats.

Des enquêtes sur la capacité du corps humain à supporter une vitesse de 1500km/h pourraient être menées et la diffusion d'informations sur les tickets permettraient de rassurer les plus septiques et les convaincre sur le projet.

Cette course à l’Hyperloop est donc à surveiller de près...


© HYPERLOOP TECHNOLOGIES INC 2016.