Incroyables formations rocheuses en France à vélo : Les Orgues d’Ille-sur-Têt

Publié par Sophie Lambert, le 28 février 2023   560

Il s’avère que le sud-ouest des États-Unis et le sud-ouest de la France ont quelque chose en commun sur le plan géologique : d’incroyables formations rocheuses identifiables ! Quand j’ai vu pour la première fois des photos de ces rochers funky, je ne pouvais pas croire que c’était en France. Le week-end dernier, j’ai enfin pu voir ces cheminées de fées par moi-même et j’ai eu toute une aventure.

Qu’est-ce qu’une cheminée de fée ?

Avant d’entrer dans la partie aventure, laissez-moi vous parler un peu de ce que sont les cheminées de fées et de comment elles se mettent en place. Également connues sous le nom de hoodoos, ce sont de hautes flèches rocheuses formées par l’érosion de l’eau. Ces formations sont appelées demoiselles coiffées (dames coiffées), en plus de cheminées de fée

Le site des orgues est appelé ainsi parce que les hautes tours rocheuses ressemblent aux tubes de l'instrument de musique du même nom. Ces roches vieilles de quatre millions d’années ont été sculptées par la rivière Têt. Ces tours semblent avoir de petits “chapeaux” sur le dessus, car la roche au sommet était plus résistante que la roche plus tendre qui compose les colonnes.

Comment y aller ?

Les Orgues sont situés juste à l’extérieur d’un petit village catalan du sud-ouest de la France appelé Ille-sur-Têt. Il est possible d’y arriver en voiture, en TER (train régional), en bus à 1€, ou même à vélo !

J’ai choisi de pédaler de Perpignan à Ille-sur-Têt. Cependant, y faire du vélo n’est pas l’option la plus simple. Après avoir manqué de piste cyclable, les deux seules options que mon copain et moi avions étaient de parcourir à vélo de petits chemins près de fermes ou de rouler sur les grandes routes départementalesNous avons choisi l’ancien et sommes passés par de beaux vergers de pêchers et d’abricotiers. 

Nous nous sommes également perdus à quelques reprises et avons même été réprimandés par une dame en colère et son chien féroce pour avoir accidentellement tourné sur sa route privée. Google Maps n’est pas le plus fiable en ce qui concerne les routes secondaires, donc si vous envisagez de faire du vélo ici, il pourrait être plus pratique d’emprunter les routes principales. Malheureusement, le pneu avant de mon vélo s’est crevé après avoir roulé sur un gros rocher sur un chemin accidenté et j’ai dû marcher avec le vélo le reste du trajet.

Une fois arrivé à Ille-sur-Têt, prendre la direction du Nord-Est et suivre la direction Les Orgues. Si vous êtes venu en train, vous pouvez marcher du centre-ville au site en 30 minutes environ. Sachez simplement qu’après avoir traversé le pont sur le Têt et tourné à droite au rond-point, le trottoir s’épuise et vous devrez marcher un peu sur le bord de la route. Si vous venez en voiture ou à vélo, un parking se trouve sur le site des orgues.

Visiter Les Orgues

Le droit d’entrée pour la visite est de 5€ pour les adultes, mais il existe des réductions pour les enfants, les étudiants, etc. Vous pouvez également amener votre chien avec vous à condition de tenir votre compagnon à quatre pattes en laisse ! Après avoir acheté votre billet au bureau d’accueil, vous devrez marcher 800 km jusqu’au site pour voir les formations rocheuses. Il y a une certaine pente, mais rien de trop raide ou difficile à monter.

Nous avons mis environ 15 à 20 minutes pour visiter l’ensemble du site. Vous ne pouvez pas toucher les formations, car elles sont fragiles, mais vous pouvez les admirer et prendre plein de photos ! Ma vue préférée était sans aucun doute celle avec le Canigou en arrière-plan, la montagne sacrée des Pyrénées des Catalans. 

Nous avons visité en milieu d’après-midi et il faisait clair, ensoleillé et chaud. Même si la lumière n’était pas idéale pour prendre les meilleures photos, j’ai tout de même obtenu de bons clichés. Le parc ouvre à 9h15 et ferme à 20h00. Si vous voulez prendre des photos de coucher de soleil, je vous suggère de visiter n’importe quelle autre saison que l’été où le soleil se couche après la fermeture.

Ille-sur-Têt

Après avoir visité les cheminées de fées, nous sommes retournés à Ille-sur-Têt et avons vu l’église Saint-Étienne, puis avons pris un verre à la terrasse d’un petit café. Comme nous n’avons pas pu revenir à vélo à cause de mon pneu crevé, nous avons décidé de prendre le train pour rentrer à Perpignan pour seulement 1 € ! Je vais être honnête, il n’y a pas grand-chose à voir dans cette petite ville à part les formations rocheuses, mais si vous aimez faire du road trip et du camping, il y a tout ce dont vous aurez besoin sur place !