Futurapolis : l’évènement pour les passionnés d’innovation de tous les âges

Publié par Amandine Guilmain, le 25 novembre 2017   350

Xl futurapolis2016

En ces 24 et 25 novembre 2017 se tenait à Toulouse la 6ème édition de Futurapolis, forum de l’innovation. Dispersé sur trois lieux (le Quai des Savoirs, le Muséum d’Histoire Naturelle et la Faculté de Médecine de Purpan) l’évènement a cette année accueilli petits et grands sur des thèmes comme la robotique, la santé ou encore l’espace.

Le lab : 700m² de découvertes fascinantes

700m² ça peut paraître grand. Mais une fois cet espace empli de monde et de curiosités parcouru, on se ravise et on en redemande. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti lors des quelques heures que j’ai passées aux allées Jules Guesde. Innovation, découverte, passions : ce sont pour moi les maîtres-mots de ces deux jours.

Pendant mon parcours, j’ai rencontré très petits (moins de 5 ans), fascinés devant un robot qui parle et bouge tout seul, et très grands (plus de 60 ans), un casque de réalité virtuelle sur la tête. Au premier abord et sans le connaître, ce salon me renvoyait l’image d’un évènement pour les adultes passionnés de l’innovation. Cependant, j’ai été agréablement surprise de constater que chaque génération y trouve son compte et que les familles y viennent nombreuses. Tous ont donc été ravis par les multiples robots, les imprimantes 3D, les jeux interactifs, et même la dégustation d’insectes !

Un robot qui parle et qui bouge, des enfants fascinés - Le lab Futurapolis
Un stand du lab Futurapolis présente un robot qui parle et bouge tout seul. Les enfants peuvent lui ordonner des mouvements grâce à une tablette tactile. © Amandine Guilmain

Zoom sur la conférence « La ruée vers l’espace »

Le programme de l’édition 2017 de Futurapolis était bien rempli. Parmi les conférences proposées, j'ai choisi d'aller voir « La ruée vers l’espace ». Dans la salle, l’éclairage était tamisé et l’ambiance au rendez-vous. Étudiants, professionnels et familles se sont côtoyés le temps d’une heure pour écouter parler Jean-Yves Le Gall, président du CNES (Centre National d’Études Spatiales), Anne-Marie Lagrange, astrophysicienne, et Richard Heidmann, vice-président de l’Association Planète Mars.

Début de la conférence "La ruée vers l'espace" - Futurapolis
Au commencement de la conférence "La ruée vers l'espace", la salle est pleine et la lumière est agréablement tamisée. © Amandine Guilmain

L’heure qui a été consacrée à l’espace a été très enrichissante et accessible à tous. Les intervenants ont pris soin de transmettre leur savoir à l’aide d’exemples, tout en parlant de l’Histoire, du présent et de l’avenir envisagé grâce à l’espace.

« C’était enrichissant, les prises de parole des intervenants étaient claires et intéressantes » Cyril, 23 ans.

En résumé

Futurapolis est un évènement à faire sur Toulouse. Les amateurs de sciences et technologies y ont trouvé tout un tas d’activités accessibles pour tous les profils. La présentation générale du forum attire l’œil depuis l’extérieur avec sa mini navette, sa fleur solaire ou encore son hélicoptère électrique monoplace. L’intérieur des bâtiments est également un réel plaisir pour les yeux avec ses nombreux stands et tous ses dispositifs techniques. Numérique du début à la fin, le parcours que l’on y effectue nous plonge dans le monde de demain.

Passionnés de l’innovation, guettez l’actualité avec le hasthag #Futurapolis pour pouvoir participer à la 7ème édition de l’évènement.

Amandine Guilmain