Exploration bactérienne des débris plastiques : impact sur la santé et les écosystèmes

Publié par IRD Occitanie, le 21 juin 2024   110

Au cœur des préoccupations environnementales, la pollution plastique des océans suscite un intérêt croissant. Des chercheurs de l'IRD et leurs partenaires ont contribué à étudier cette problématique. Leurs découvertes, publiées dans la revue Marine Pollution Bulletin, mettent en lumière les communautés bactériennes associées aux débris plastiques, offrant ainsi un nouvel éclairage sur les interactions entre les plastiques et les écosystèmes marins.

" Les microplastiques porteurs d'agents pathogènes sont une menace pour les écosystèmes marins, la santé animale et humaine, dispersant des bactéries sur de longues distances. "

D'après le ministère de la transition écologique, la quantité de plastique est comprise en 2024 entre 75-199 millions de tonnes dans les océans. 

La pollution marine par les plastiques constitue une menace croissante pour les écosystèmes et la santé humaine, nécessitant une évaluation exhaustive. Une étude pluridisciplinaire menée à la Réunion, île isolée de l’océan indien, met en lumière cette problématique. Les eaux côtières de l'île sont fortement polluées par les plastiques, avec jusqu'à 10 000 objets dénombrés en moyenne par kilomètre carré, principalement du polyéthylène et du polypropylène. Ces débris plastiques abritent une grande diversité de micro-organismes, dominés par des protéobactéries telles que celles des genres Psychrobacter, Photobacterium, Pseudoalteromonas et Vibrio. Ces micro-organismes atteignent une densité remarquable avec une présence significative d’agents potentiellement pathogènes. De plus, les plastiques sont porteurs de bactéries résistantes aux antimicrobiens (AMR), ce qui pose un risque pour la santé publique. La Réunion, malgré son isolement, est affectée par la pollution plastique mondiale, nécessitant une surveillance attentive pour protéger les écosystèmes insulaires vierges et la santé humaine, en particulier à travers la chaîne alimentaire marine.

Publication : Sababadichetty L, Miltgen G, Vincent B, Guilhaumon F, Lenoble V, Thibault M, Bureau S, Tortosa P, Bouvier T, Jourand P. Microplastics in the insular marine environment of the Southwest Indian Ocean carry a microbiome including antimicrobial resistant (AMR) bacteria: A case study from Reunion Island. 2024. Mar Pollut Bull. 198:115911. https://doi.org/10.1016/j.marpolbul.2023.115911

Contacts science : Philippe Jourand, IRD, UMR ENTROPIE PHILIPPE.JOURAND@IRD.FR
Loïk sababadichetty, IRD & Université de La Réunion, UMR ENTROPIE LOIK.SABABADICHETTY@IRD.FR

Contact communication : Adeline Guillet, Julie Sansoulet COMMUNICATION.OCCITANIE@IRD.FR


Source : https://www.ird.fr/exploration...