Esprit critique et Murder Party : une combinaison gagnante

Publié par Genopolys Montpellier, le 20 décembre 2021   360

Esprit critique et Murder Party : une combinaison gagnante ou comment allier pédagogie innovante et ouverture à l’esprit critique

En avril 2021, Genopolys (Magali Kitzmann et Marie Péquignot) donnait sa première formation « osez la médiation scientifique » à 7 doctorants du collège doctoral de l’Université de Montpellier.

Lors de cette formation, les doctorants devaient présenter un projet de médiation scientifique. Parmi ces doctorants, Amandine Amalric, Morgane Garreau et Jean-Christophe Perez ont choisi de travailler en groupe pour imaginer une murder party sur la thématique de l’esprit critique.

La formation proposée au collège doctoral comportait un premier volet théorique et un deuxième volet pratique.

Amandine, Morgane et Jean-Christophe ont ainsi accepté une mise en pratique de cette murder party !


Dans ce jeu d’enquête, les joueurs doivent, par la résolution d’énigmes, comprendre pourquoi un individu suspect déambulait dans l'hôpital en émettant des grognements, alors que la pandémie de ROPO21 (rhinoceropotamovirus21) n’est toujours pas endiguée. Cet individu a été filmé et, la vidéo étant devenue virale sur les réseaux sociaux, les rumeurs les plus folles circulent.

Afin de permettre aux joueurs de bien situer le sujet avant le début de la murder party, un tournage a eu lieu à Genopolys le 26 aout 2021 : la scène simule un plateau télé d'une chaine d'information en continu avec ses "spécialistes" et ses "experts" qui débattent sur la vidéo montrant l’individu suspect, qui était hospitalisé, qui venait d'être vacciné contre le ROPO21 et qui a disparu.

Jean-Christophe Perez a écrit le scénario et les dialogues du film, a été responsable de sa mise en scène et de son montage. Les acteurs du film : Jean-Christophe Perez (alias Gérard, expert plateau), Morgane Garreau (alias M. Granville, chercheur en épidémiologie), Amandine Amalric (alias Claudine, experte plateau), Marie Péquignot (Genopolys, alias Marie-Louise Faust, médecin du sport spécialisée dans les médecines naturelles) et Muriel Asari (Genopolys, alias Fiona Bonnaire, présentatrice) ; cameraman : Magali Kitzmann (Genopolys)

Après avoir visionné ce film, les joueurs doivent résoudre des énigmes démêler le vrai du faux.


Cette murder party a été proposée aux Master 1 Biologie Santé, parcours qBio (Quantitative Biology) dans le cadre de l’unité d’enseignement « Bootcamp », le 3 septembre 2021 à Genopolys. Les énigmes à résoudre étaient basées sur de la biologie, de l'imagerie et des mathématiques (transformation de fourrier, trajet de la lumière dans un microscope, interactions antigène-anticorps etc…).

La préparation de cette Murder Party a nécessité de nombreuses réunions depuis le mois de mai 2021 entre les responsables pédagogiques du Bootcamp (Luca Ciandrini, Cherine Bechara, Anna-Sophie Fiston-Lavier et Mathieu Ingouff), Genopolys (Magali Kitzmann et Marie Péquignot) et Jean-Christophe Perez, Morgane Garreau et Amandine Amalric.

Les énigmes de la murder party ont été conçues par Jean-Christophe Perez, Morgane Garreau et Amandine Amalric

Animateurs de la murder party : Jean-Christophe Perez (alias inspecteur Magret), Morgane Garreau (alias Dr Cuantico), Amandine Amalric (alias Dr Poulain), Magali Kitzmann (alias Marie-Pierre Margoulin, journaliste blogeuse ) et Marie Péquignot (alias Dr Tiefschlaf).


 La Murder Party a duré deux heures, les étudiants ont su déjouer les pièges 

Photos de Muriel Asari

Cette murder party a été réadaptée (par Marie Péquignot et Magali Kitzmann) pour le grand public dans un format de 25 minutes, et a été proposée à 6 groupes de 8 personnes (public familial) pour la fête de la science, le 9 octobre 2021 sur le campus CNRS route de Mende à Montpellier lors de l’ouverture au public du campus pour l’évènement « en quête de sciences » organisé par la délégation Occitanie Est du CNRS.

Les familles devaient répondre à quatre questions afin de mener leur enquête à bien :

  • Le disparu, Mr Dutard, avait-il le ROPO21 au moment de sa disparition ?
  • S’il était malade, était-il porteur d’un variant inconnu à ce jour (variant zombifiant ?) ?
  • Y a-t-il des nanorobots dans le vaccin ?
  • L’antenne 5G de l’hôpital peut-elle être mise en cause ?

Animateurs de cette murder party :

Marie Péquignot (alias Dr Poulain), Magali Kitzmann (alias Marie-Pierre margoulin, journaliste), Gabrielle Péquignot (alias Dr Cuantico), Eric Blanchardon (alias Inspecteur Magret), Cyliane Coquelle (alias Dr Tiefschlaf).

Voici donc comment à partir d’une formation à la médiation scientifique, un projet de murder party sur la thématique de l’esprit critique a vu le jour pour le plus grand bonheur des étudiants en master qBio et des familles !


Article par Magali Kitzmann