Cycle de débats BorderLine | "Le chercheur-militant, un nouveau citoyen ?"

Publié par Quai des Savoirs, le 28 janvier 2022   180

La Mission Agrobiosciences-INRAE et le Quai des Savoirs initient en coproduction un nouveau cycle d’échanges pluriannuels : "BorderLine. Les limites en débat dans les champs des sciences et du vivant."

L'objectif ? Explorer les champs de tension qui s’exercent aujourd’hui autour de l’idée des limites, qu’elles soient frontière géographique, borne des savoirs, seuil éthique ou finitude des ressources. Des espaces intermédiaires souvent flous, que les uns souhaitent annihiler quand d’autres les voudraient inviolables.
Se tenir tout au bord de ce trouble, saisir les états-limites qui traversent les champs des sciences et du vivant, c’est ce que propose BorderLine à partir de septembre 2021. Des débats accessibles gratuitement à tous les publics, laissant une large part aux échanges et aux regards croisés, pour instruire collectivement les points de frictions et les voies possibles, sans partis pris ni évitements.


Le chercheur-militant, un nouveau citoyen ?

Aujourd’hui largement relayées par les médias, deux positions s’opposent dans le champ académique : d’un côté, les tenants d’une "autonomie" des sciences et d’une exigence de neutralité, avec une séparation stricte des arènes politiques et scientifiques. De l’autre, en partie au nom de l’urgence climatique, ressurgit fortement la "figure" du chercheur-militant qui engage activement ses savoirs dans l’espace politique.

Au-delà des logiques binaires, ce débat propose d’explorer les limites posées traditionnellement entre sciences et militantisme et que semblent franchir de plus en plus chercheuses et chercheurs dans des disciplines variées. Que dit ce phénomène de la place et du rôle des sciences "et des scientifiques" dans notre société contemporaine ? Doit-il nous inviter à renouveler les approches et les cadres de pensée en matière de production de savoirs ainsi qu’à réfléchir à de nouvelles régulations ?

Au programme, deux heures d’échange, trois séquences :

  • En cause :

Est militante ou militant celle ou celui qui lutte activement pour défendre une cause, une idée. Si la question du “chercheur-militant” se pose aujourd’hui de manière aigüe dans la communauté scientifique, elle n’est ni nouvelle, ni cantonnée aux sciences sociales ou aux problèmes environnementaux. Une remise en contexte des mobilisations au sein des mondes académiques et des notions clés du débat telles que la neutralité.

Avec :

Francis Chateauraynaud, sociologue et directeur d’études à l’EHESS 

Pierre Cornu, historien des sciences à l'INRAE 

  • En pratique  :

Au nom de quoi s’engager ou s’en abstenir ? Qu’est-ce que cela produit ? Témoignages, arguments et échanges entre :

Julian Carrey, physicien à l’INSA Toulouse et membre de l’Atécopol 

Laure Teulières, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université Toulouse Jean-Jaurès et membre de l’Atécopol

Jean-Paul Krivine, Rédacteur en chef de Science et pseudo-sciences 

  •  A la limite … :

Éthique et responsabilité du chercheur, nouvelles configurations sciences-société… Où placer le curseur ? Relecture croisée de :

Emmanuelle Rial-Sebbag, directrice de recherche à l’Inserm et responsable scientifique de la chaire UNESCO "Éthique, Science et Société"

Alain Kaufmann, directeur du Col Laboratoire de l’Université de Lausanne  


#BorderLineTalk : retrouvez l'enregistrement du podcast en live et en public sur notre chaîne YouTube, ainsi que  le livetweet de la soirée sur le compte Twitter de la revue Sésame 


>> Retrouvez aussi Borderline avec  "Limites planétaires : une agriculture sur mesure ?"


BorderLine, un nouveau cycle d’échanges coproduit par le Quai des Savoirs et la Mission Agrobiosciences-INRAE, avec l’aide de Laura Martin-Meyer et Christophe Tréhet.

Une émission présentée par Marina Léonard (Quai des Savoirs) & Valérie Péan (Mission Agrobiosciences-INRAE)

Prise de son : Laurent Codoul, captation vidéo : Vidélio, réalisation : Arnaud Maisonneuve.

BorderLine - Quai des Savoirs