Astuces de médiateur pour bien préparer sa soirée d’observation

Publié par Instant Science, le 18 avril 2024   180

Ce soir vous avez envie d’évasion, de vous plonger dans la magie d’un ciel étoilé… Oui mais voilà, une veillée la tête dans les étoiles ça ne se fait pas au hasard… Quand sortir ? Que regarder ? Suivez-nous, partons ensemble préparer votre soirée d’observation !

La météo fait la pluie et le beau temps

Le premier élément le plus important à vérifier est.. la météo. Il a beau faire grand beau temps en journée, le ciel peut rapidement se couvrir, empêchant toute observation. Il est, en effet, illusoire de vouloir pratiquer l’astronomie avec ne serait-ce qu’un faible voile nuageux.
Pour cela, plusieurs sites web sont très utiles afin d’obtenir des prévisions relativement fiables. Météoblue et l’animation satellite Sat24 permettent ainsi d’avoir une bonne idée des passages nuageux en approche. Mais surtout, gardez à l’esprit que cela reste, comme son nom l’indique, des prévisions !

Lumière es-tu là ?

Autre point incontournable à prendre en compte, la présence ou non de pollution lumineuse.

La première chose à faire, et qui est commune à tous les observateurs aguerris, est de se munir d’un calendrier pour regarder la phase de la Lune. La semaine avant et après la nouvelle Lune est propice à l’observation du ciel profond. Mais passé ces phases, le ciel est trop clair pour permettre de belles observations, à l’exception de quelques astres que nous évoquerons un peu plus tard dans cet article… patience 😉.

Lire la suite de l'article sur Instant Science