5 choses vues à Futurapolis 2016

Publié par Morgane Bouterre, le 10 novembre 2016   1.4k

Voitures sans pilote, courses de nano drones, HTC vive à n’en plus finir, le fameux salon Futurapolis nous plonge encore une fois dans le futur !!

Cette année, le lab du salon, la grande salle d’expo du Quai des Savoirs pour être exacte, s’est transformé en arène de course! Oui, de drone ! Impressionnant de voir ses engins voleté au dessus de nos tête, heureusement que l'installation a prévu des filets de sécurité :)

Retour sur les 5 choses qui m’ont fait “waouhhh”!


Un français prêt à rejoindre l’ISS


Vous n’avez pas pu passer à côté de cet événement imminent ! L’astronaute Thomas Pasquet s’apprête à vivre l’aventure la plus extraordinaire de sa carrière ! Pendant 6 mois, à près de 400 km au-dessus de nos têtes, l’astronaute de l’Agence Spatiale européenne (ESA) sera ingénieur à bord de l’ISS ! Nom de code de cette mission : Proxima !

Non, ce n’est pas le bel astronaute que j’ai eu la chance de rencontrer, mais une équipe d’ingénieur du CNES venu présenter quelques expériences que le centre compte mener à cette occasion.

Le but : faire avancer la connaissance du corps humain, la physique, la biologie et tester de nouvelles technologies à bord de l’ISS.

Ce ne sont pas moins d’une centaine d’expériences scientifiques qui seront coordonnées par l’ESA et le CNES !!

Mon grand Waouuuhhh ! Découvrir ces échantillons d'alimentations déshydraté et conditionné pour partir dans l’espace, ainsi que Perspectives, un casque de réalité virtuelle qui étudiera les modifications du cerveau en situation de micropesanteur.


Urban Jam Instrument

En plein milieu du lab, une étrange table en bois au design "makers" attire mon attentione... Touches tactiles, Smartphones connectés, et des sons mélodieux …

Ce projet issu du Musiclab d’Artilect, s’interroge sur les instruments de musique de demain et leur place dans le mobilier urbain. Les 4 claviers indépendants de la table sont connectés à un smartphone et permettent de générer de la musique !

Bien plus qu’un projet interactif, Urban Jam Instrument ambitionne de devenir un instrument social accessible avec des caractéristiques techniques qui autorisent une utilisation pro !



Mon grand Wouahhh ! Avoir le choix de pouvoir jouer du drums, de la basse, de la guitare ou du piano sans aucune formation musicale !


Piloter un drone par la pensée

Futurapolis aura beaucoup communiqué sur cette étonnante innovation, attisant ma grande curiosité ! N’ayant pu tester par moi-même faute de temps, j’ai cependant était témoin de la démonstration !


L’AR Drone est un drone commandé par Wifi auquel il est possible d’utiliser les commandes générées par l’Interface Cerveau Ordinateur (ICO) pour le contrôler.

ICO? Oui, mais encore ? Les ICO permettent à une personne d’interagir avec un système informatique par l’intermédiaire de l’activité cérébrale. Le type d’interface le plus courant mesure l’activité du cerveau par Électroencéphalographie ou EEG grâce à des électrodes placées sur le scalpe.

Il y a donc deux moyens de contrôler le drone. Le premier par mouvement imaginé. Dans ce cas-là, il faut imaginer que l’on bouge ses pieds ou mains pour contrôler le drone. L’autre par l’imagination de concepts où l’on doit imaginer/visualiser des objets évoquant des concepts qui correspondent à des actions du drone.

Mon grand wouaaahh ! Imaginez le ciel pour faire décoller le drone, imaginez le sol pour le faire atterrir ! J’ai été témoin que ce n'était pas de la SF !


Exposition A corps parfait

Homme augmenté, Homme documenté, Homme réparé, Homme remanié, l’exposition "A corps Parfait" (conçue par la Nef des Sciences de Mulhouse en partenariat avec l’Inserm) nous présente l’homme sous "toutes ses coutures" et les interventions qu’il peut avoir sur son corps à des fins de réparation ou d’augmentation.

Mon grand waouuhhh ! Sentiment de joyeuse nostalgie en découvrant ce dispositif au faux semblant d’un certain jeu de société de mon enfance… Vous voyez duquel je parle ?



Edward aux mains d’argent ? Non plutôt Thomas aux mains mélodieuses !

SpeckTR aura fait des émules durant ce salon. Avec ce gant connecté, vous pouvez jouer et moduler la musique issue de très nombreux logiciels et applications musicales.

Comment ? Le gant intègre un connecteur Midi sans fil qui reconnaît les gestes de votre main pour moduler la musique de l'application à laquelle il est connecté ! Et ceci avec une précision et une intuitivité optimale !

Mon grand wouahhh ! Avec ces gants, je vais pouvoir m'improviser chef d’orchestre et épater la galerie !!!


Bon vous l'aurez compris, encore une fois, Futurapolis aura réussi à susciter la curiosité, la fascination et le rêve de son public ! A l'année prochaine !