Retour sur le Forum régional Science et Société 2022

Publié par Echosciences Occitanie, le 26 juillet 2022   380

Le Forum régional Science et Société, organisé à l’initiative de la Région Occitanie, est une rencontre professionnelle ouverte à toutes les personnes d'Occitanie investies dans le dialogue entre science, recherche et société.

Après deux années difficiles, le Forum a pu enfin avoir lieu en présentiel le 5 juillet 2022 à l’Odeum à Carcassonne. Pas moins de 120 personnes ont répondu présentes afin de croiser expériences et problématiques.

« Nouveaux lieux, nouveaux publics, nouveaux usages »

Centrée autour du thème « Nouveaux lieux, nouveaux publics, nouveaux usages », l’édition 2022 a démarré avec une table ronde pour questionner la place du dialogue science-société au sein des territoires et imaginer de nouvelles collaborations pour être au plus proche des habitantes et habitants. Ce thème révèle en effet un engagement des structures pour donner accès à la science au plus grand nombre.

A cette occasion, 4 invités ont partagé leurs diverses expériences :

Dialogue science-société en zones rurales

L'association lotoise Carrefour des Sciences et des Arts s'aventure dans de nombreux lieux pour aller au plus près des habitants et toucher des publics qui ne pousseraient jamais les portes d'un centre de culture scientifique.

L’idée est alors d’explorer toutes sortes de lieux : marchés, jardineries, cinémas... Mais pour chaque lieu, il faut s'adapter. "Tenir un stand sur un marché, c'est un métier ; il ne faut pas l'oublier !" rappelle Annabel Foucault. En effet, aborder un public qui ne fait que passer peut être particulièrement fatigant pour les médiateurs, mais permet aussi de créer de belles rencontres parfois inattendues.

L’association Carrefour des Sciences et des Arts est au cœur d’un territoire rural avec ses problématiques propres, notamment un manque d'équipements de culture scientifique. Le défi est donc d'amener des équipements de médiation scientifique et trouver les espaces adéquats. Face à ces contraintes, les opportunités d’investir de nouveaux lieux se font alors plus nombreuses, comme ici, un planétarium installé dans une église ! Et c'est aussi ça, investir d'autres lieux : créer la surprise en allant là où l'on ne nous attend pas !

©Annabel Foucault - Carrefour des Sciences et des Arts

"Si tu ne viens pas à la Recherche, c'est la Recherche qui viendra à toi"

Avec son projet Experimentarium, Lionel Maillot propose à de jeunes chercheurs d'investir divers lieux pour aller à la rencontre des publics. Son objectif est avant tout de créer la rencontre : "Disons-le, on ne peut pas faire appréhender la méthode scientifique en 30 minutes. Mais le fait de la découvrir de façon incarnée, par de jeunes scientifiques, de découvrir leur quotidien et leurs process, c'est déjà important". Une expérience l’a particulièrement marqué dans une ferme dans le Morvan, proposant notamment des speed-meeting de scientifiques.

©Lionel Maillot - Experimentarium

Au-delà de la rencontre avec le public, le défi était aussi de repenser la posture des scientifiques face à d'autres acteurs - ici, un fermier -, parfois peu à l'aise. Il était hors de question que ces acteurs se sentent dévalorisés ou mis au second plan. Pour Lionel Maillot il faut éviter à tout prix d'arriver en disant "Bonjour, j'incarne l'excellence et le progrès" et privilégier plutôt "l'humanisme du chercheur".

Des tiers-lieux pour un croisement science, recherche, culture et société

IN'ESS Grand Narbonne est un tiers-lieu en quartier prioritaire qui mixe les usages et publics. Doté entre autres d’un hôtel d’entreprises, d’un espace de coworking et d’un fablab géré par Frédéric Guiraud, il permet le croisement de publics divers et variés et va encore plus loin dans la démarche en se dotant de dispositifs numériques culturels.

Le tiers-lieu accueille notamment le dispositif national Micro-folie, un musée numérique qui réunit des œuvres de grands musées, porté par le ministère de la Culture et coordonné par la Villette. L’idée est de recréer une visite muséale, mais sous format numérique : des œuvres défilent sur un écran et les participants sélectionnent individuellement à l'aide de tablettes les œuvres qui les intéressent pour avoir plus de détails. Une occasion de découvrir des œuvres sans aller dans un musée, et qui offre l’opportunité de s’ouvrir à l’art et au patrimoine culturel.

En parallèle de ce dispositif géré au Grand Narbonne par Chloé Foëx, d’autres activités sont proposées, telles que des activités fablab par Frédéric Guiraud.

© IN'ESS Grand Narbonne

Le projet pensé à la base pour être dans un lieu fixe a évolué en version itinérante. D’ailleurs, Chloé Foëx et Frédéric Guiraud ont été les premiers à l’avoir testé. Cette version permet ainsi encore plus d’aller à la rencontre du public et d’aller dans de nouveaux endroits. Dernier lieu testé : un camping ! Aujourd'hui, de nouveaux partenariats sont envisagés pour enrichir la programmation, notamment avec des acteurs de la recherche en archéologie.

Pour conclure, l'ensemble des intervenants s'accorde sur un point essentiel : il est indispensable d'être "connecté" au territoire sur lequel on intervient. De tisser des liens de confiance avec les partenaires locaux. La plus grande erreur est d'arriver sans la moindre connaissance du territoire, sans respecter ses acteurs et ce qui s'y fait déjà.

Les actualités du réseau Science(s) en Occitanie

La matinée a été aussi l’occasion de découvrir les dernières actions et celles à venir du Réseau Science(s) en Occitanie.

Parmi les actions à venir :

  • des forums thématiques, notamment un forum sur le thème « Médiation scientifique et Montagne »
  • de nouveaux groupes de travail dont un sur l'évaluation des actions de médiation scientifique
  • plusieurs enquêtes dont une sur l'implication des villes moyennes d'Occitanie dans les actions science-société
  • le développement d'un outil d'évaluation quantitative commun
  • la création d'un hub national des Echosciences.

... et bien d'autres !

Téléchargez la présentation du bilan 2021 et des perspectives 2022 du réseau Science(s) en Occitanie

Une enquête Arts-Sciences, de l’échelle régionale à l’échelle nationale

Parmi les actions phares menées dans le cadre du réseau Science(s) en Occitanie : une enquête menée par Passerelle Arts-Sciences-Technologies autour des acteurs et des actions Arts-Sciences en région. Cette enquête, première du genre en France, sert de base pour une modélisation qui sera déployée à l'échelle nationale dans toutes les régions en France. Cette mission est en cours avec la Transversale des Réseaux Arts Sciences (TRAS), en lien avec Art Université Culture (A+U+C).

Téléchargez la présentation de l’enquête nationale des acteurs et des actions du champ Arts Sciences

Une matinée clôturée par la Vice-présidente Nadia Pellefigue

Nadia Pellefigue, Vice-présidente déléguée à l’Enseignement supérieur, à la Recherche, à l’Europe et aux Relations Internationales de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, conclut cette riche matinée et rappelle que la recherche doit redevenir une priorité de la société. Mais elle doit aussi inclure la société dans ses processus. Et pour cela, il est indispensable de soutenir les acteurs de la culture scientifique.

Des présentations d’initiatives

L’après-midi a été l’occasion de découvrir les projets de nombreux acteurs de la culture scientifique et technique en région.

Les kits archéo-créatifs - Kit pédagogique - Par Ingeniosus / Hérault

Ingeniosus a conçu des coffrets DIY pour fabriquer ses propres objets d’inspiration historique avec les matériaux et techniques d’époque. Tout le matériel est inclus, ainsi qu’une notice-tutoriel et des explications historiques-archéologiques pour en apprendre plus sur l’Histoire, l’objet, les matériaux, etc. Ces kits s’adressent à tous, enfants comme adultes, et sont parfaits comme activité manuelle parents-enfants.

Ateliers de découverte à la programmation informatique - Atelier - Par La Compagnie du Code / Haute-Garonne

La Compagnie du Code propose des ateliers de découverte permettant de découvrir la programmation informatique en milieu scolaire, extra-scolaire, et sur des événements grand public, ainsi que des stages créatifs. Il s’agit de démocratiser l'accès à la programmation informatique et à la compréhension de ce qui se cache derrière les outils numériques, et ainsi de l'appliquer en tant qu'outils pour des créations diverses : projets artistiques, scientifiques, ludiques transdisciplinaires, ou touchant à des problématiques environnementales ou de société.

© La Compagnie du Code

Chaine Twitch de l'Université de Nîmes - Média en ligne / Rencontre en ligne - Par l’Université de Nîmes - Direction de la recherche / Gard

L'objectif est d'aller vers les utilisateurs de la plateforme Twitch pour aborder les grands enjeux sociétaux du point de vue scientifique, via la diffusion de contenus live conviviaux et spontanés. L’Université de Nîmes se positionne ainsi comme la première université de France présente sur la plateforme Twitch pour la médiation scientifique dans le format web-tv.

© Yannick Martiquet

L’Abbaye aux étoiles - 1er festival d'astronomie de Caunes-Minervois - Événement - Par Hélios Astronomie / Aude

Exposer, Expliquer et Explorer les Cieux depuis le Cloître d'une Abbaye Bénédictine du XIIIème siècle... tels sont les objectifs de ce festival. Ainsi, du mardi 2 au vendredi 5 août 2022 à Caunes-Minervois, les visiteurs sont invités à découvrir les célèbres carrières de marbre multicolores, les planètes Vénus, Mars, Jupiter et Saturne parfaitement alignées dans la voûte céleste, la musique du film Interstellar interprétée en direct sous les étoiles… Une fantastique mise en abyme de l'espace et du temps.

© Guy Anduze

L’écologie scientifique avec l'association Ad Naturam - Présentation de structure - Par Ad Naturam / Ariège

Ad Naturam se fixe pour objectif de rendre accessibles, au plus grand nombre, les connaissances « invisibilisées » en écologie scientifique (sous-représentées en comparaison à d'autres domaines scientifiques) afin que chacun puisse comprendre objectivement les enjeux environnementaux et le fonctionnement du vivant, mieux appréhender la complexité de l'environnement, et questionner autrement les activités humaines tout en aiguisant l'esprit critique et la démarche de réflexion scientifique.

Al-Andalus - Sciences et techniques en Méditerranée médiévale et leur importance pour l’Occitanie du XXIe s. - Exposition / Atelier / Conférence - Par le Centre de l'Imaginaire Scientifique et Technique / Hérault

Au Moyen âge, al-Andalus, bien plus vaste que l’actuelle Andalousie espagnole, intégra, un temps, une grande partie de l’Occitanie. Les échanges de connaissances scientifiques et philosophiques entre les peuples qui s’y côtoyèrent ont eu une grande importance dans la naissance et le développement de la science moderne et aussi la naissance des universités de Toulouse et Montpellier. Cette animation-conférence interactive, assortie d’une exposition bilingue français-espagnol, illustre ce travail hors normes, qui relie histoire des sciences et actualité traversant différentes disciplines et matières scolaires.

Objets de sciences - Musée pédagogique itinérant des sciences, techniques et industries en Occitanie - Exposition / Atelier - Par le Centre de l'Imaginaire Scientifique et Technique / Hérault

Objets de sciences est un programme d'animations, expositions, conférences, rencontres, projections... basé sur la valorisation des collections scientifiques et techniques croisées de l'Université Fédérale de Toulouse, de l'Université de Montpellier et du Centre de l'Imaginaire Scientifique et Technique. Une occasion de s'étonner, s'instruire voire s'amuser, dans un cabinet de curiosités riche en pièces rares.

© Fred Feu

L’importance des graines dans notre système alimentaire - Atelier / Rencontre - Par Kimiyo / Hérault / Pyrénées-Orientales

Les semences sont au centre des enjeux alimentaires actuels. Ce projet, sous forme d'ateliers, de rencontres avec des scientifiques et d'actions auprès de médiathèques disposant de grainothèques, a pour ambition de mettre au centre des échanges l'importance des graines dans notre système alimentaire, d'aborder la notion de préservation de la biodiversité, et de faire le parallèle entre de grands centres frigorifiques liés à la recherche et des grainothèques présentes dans les médiathèques, deux échelles pour le même objectif.

Les plantes et nous, une histoire partagée - Atelier - Par le Cirad / Hérault

En partant du constat que le grand public ne fait plus attention à l’origine végétale d’un grand nombre d’éléments de la vie de tous les jours, le Cirad a souhaité rendre ludique et pédagogique la présentation des différentes plantes sur lesquelles il travaille, ainsi que la description de ses thématiques de recherche. A travers un poster représentant une scène du quotidien, le public prend conscience que le végétal est partout présent dans son quotidien.

Création d'une mallette scientifique - Outil / Formation - Par le Cirad / Hérault

Le Cirad propose une mallette physique et virtuelle pour expliciter des notions scientifiques telles que le lien entre ADN, ARN et protéine, la régulation et l’expression des gènes, les notions de biochimie, l’agrobiodiversité, etc. L’objectif de cette mallette, destinée à des enseignants de collèges et lycées et à des journalistes, est de vulgariser des notions scientifiques complexes, pour permettre une meilleure compréhension des projets de recherche menés par le Cirad.

© CIRAD

Picot de Lapeyrouse : voyage au cœur des pierres - Exposition / Outil / Outil en ligne - Par l’Université Toulouse III - Paul Sabatier (SCECCP) / Haute-Garonne

Cette opération multi-formats de valorisation de la collection historique de minéralogie de Picot de Lapeyrouse sera menée en 2022 dans le cadre de l’année internationale de la minéralogie et de la cristallographie. Elle combine deux volets, un en présentiel autour d’une exposition, une mallette pédagogique, une conférence, puis une poursuite de l’expérience en numérique grâce à une série d’articles, une valorisation originale via les réseaux sociaux, un catalogue d’exposition numérique en format Spark et un ouvrage.

Fragments de science - Collection d’ouvrages - Par l’Université Toulouse III - Paul Sabatier (SCECCP) / Haute-Garonne

Fragments de science, c’est une collection composée de plusieurs ouvrages courts. Dans chaque volume, il est question de 4 objets des collections de l’université (une plante, un minéral, un fossile, un instrument ancien) et d’une notion fondamentale. Il s’agit non seulement de dire ce que sont ces objets, mais aussi de raconter toutes les histoires qu’ils portent : débats, découvertes, chercheurs, périodes, etc. Ce projet fait partie d’une opération plus ample composée d’une exposition, d’un site internet dédié, d’une exposition dérivée de photographies d’art et donc désormais cette collection d’ouvrages courts.

© Service Patrimoine Université Paul Sabatier

Les sciences dans ton quartier, le Science Tour et les Séminaires d'exploration des controverses - Atelier / Camion - Par Les Petits Débrouillards Occitanie / Aude / Gard / Haute-Garonne / Hérault / Hautes-Pyrénées / Pyrénées-Orientales

A travers divers dispositifs, les Petits Débrouillards animent les questions scientifiques au plus près des habitantes et habitants d'Occitanie : dans les quartiers populaires (Les sciences en bas de chez toi), en zones rurales (Science Tour), dans les établissements scolaires ou autres.

Concours « Enter the box » inter-quartiers - Atelier / Concours - Par Les Petits Débrouillards Occitanie / Aude

Une « Enter the box » est une boite à énigmes, comme un « escape game » mais à l'envers. Plusieurs groupes de jeunes sont invités à participer pour découvrir le principe, puis à créer leurs propres « Enter the Box » en vue d'un concours, dans le cadre des Exposciences.

La science, tu l'aimes ou tu la quittes. Science, technique et societé capitaliste : un conflit de loyauté ? - Conférence - Par Cosmo'Note / Haute-Garonne

La conférence gesticulée est un outil d'éducation populaire et politique, généralement suivie (ou précédée) d'un atelier avec le public. C’est aussi une confrontation entre savoir chaud, savoir issu du parcours de vie personnel et professionnel du/de la gesticulant.e, et savoir froid, savoir institutionnel et académique. Cette confrontation, qui peut être saupoudrée de confettis humoristiques, donne naissance à une réflexion politique sur la thématique de la conférence. L'atelier lui vise à déconstruire la posture de l'expert de manière à renverser la conférence, en proposant des formats en petits groupes, afin que les personnes, qui n'osent pas prendre la parole, puissent verbaliser leurs interrogations.

École du sol - Atelier - Par Cosciences / Hérault

Le sol est souvent perçu comme un substrat chimique et physique et non comme un écosystème riche en êtres vivants. Ainsi, la mallette «École du sol », qui rassemble des jeux, des activités d’extérieur, des expériences en intérieur, ainsi que divers supports multimédias, aborde la complexité de structure du sol vivant, son fonctionnement et la biodiversité qu’il abrite. Conçus en partenariat avec des scientifiques et enseignants, chaque activité et les supports associés sont en correspondance directe avec les programmes scolaires et transmettent les notions essentielles à la compréhension des sols afin de mieux les protéger.

Solalecole - Atelier - Par le CNRS Occitanie Est / Hérault

SOLALECOLE est un projet de co-construction des savoirs avec l'ensemble des partenaires (élèves, enseignants, animateurs, acteurs du monde associatif, chercheurs en sciences du sol, en sciences de l'éducation et en psychologie environnementale) sur un financement ADEME dans le cadre du programme CO3. Il vise à sensibiliser les élèves aux questions de biodiversité des sols et d'agroécologie, avec pour objectif l'élaboration de projets d'agroécologie dans les collèges.

Trait d'union – MSH Sud - Dispositif de sciences citoyennes - Par Trait d'Union - MSH SUD (Maison des Sciences de l'Homme Sciences et Société Unies pour un autre Développement) / Hérault

Trait d’Union, l’atelier sciences-société de la MSH SUD, est un tiers-lieu favorisant la coopération entre acteurs territoriaux et communauté scientifique pour la transition écologique et solidaire en région Occitanie.

Hyper nature monde - Exposition / livre - Par Matorral et Matorral Éditions / Hérault

Hyper Nature Monde est une série d’images Hyper focus au service de l'éducation scientifique. Dans un ouvrage, une vingtaine de scientifiques présentent, par des textes simples, les images qui concernent leur discipline.

Litternature - Atelier / Site internet collaboratif - Par Université de Montpellier - Service de Culture Scientifique / Hérault

LITTERNATURE propose de partir à la découverte des espèces... dans la littérature jeunesse. Les espèces de plantes, insectes, dinosaures, oiseaux sont découvertes dans les livres des médiathèques, puis sélectionnées, photographiées et épinglées sur un site internet collaboratif au bon emplacement sur l'arbre du vivant. La collection des œuvres pourra servir d'analyses multiples sur les espèces, sur ou sous représentées, et permettra de comparer la biodiversité littéraire à la biodiversité réelle.

Au-delà du regard - Atelier / Événement - Par Les Chemins Buissonniers / Haute-Garonne

La culture scientifique propose aujourd'hui peu de choses en termes d'accessibilité aux déficients visuels. Le projet « Au-delà du Regard » vise à la leur rendre accessible à travers des actions qui mêlent l'art et la science, ateliers, événements, spectacles et qui se formalisent sous la forme de construction de structures tangibles, d’audiodescription de films et de spectacles, la mise en place de transports adaptés, etc.

La découverte du papier - Atelier - Par Le Moulin à papier de Brousses / Aude

Le Moulin à papier de Brousses est le dernier moulin à papier d’Occitanie. Le village de Brousses fabrique du papier depuis la fin du XVIe siècle et les propriétaires du Moulin perpétuent ce savoir-faire depuis maintenant sept générations. Autour de la cuve contenant la pâte à papier, cet atelier propose d’expliquer la fabrication du papier qui se crée grâce au travail de l’eau qui engraisse la cellulose. Le public pourra s’exercer à ce savoir-faire ancestral et fabriquer ses feuilles de papier.

© Moulin à papier de Brousses

Les sciences en médiathèque - une exposition interactive « Nous n’avons qu’une Terre » - Exposition - Par Délires d'encre / Haute-Garonne

Délires d’encre réalise depuis 2018 le projet Sciences en médiathèque dans le but d’accompagner ces établissements dans la mise en place d’action culturelle et scientifique. Dans ce cadre, l’objectif de cette initiative est de présenter l’exposition interactive « Nous n’avons qu’une Terre » associant diffusion des sciences et de la lecture. De nombreuses manipulations et jeux permettent à tous les publics de s’immerger dans des thèmes d’actualités autour du changement climatique et les amènent à jongler entre découverte, lecture, recherche et jeux pour mieux les sensibiliser.

Littowag – Jeu / Atelier - Par l’Inrae UMR G-EAU (Gestion Eau Acteur Usage) / Hérault

LittoWag est un jeu pour réfléchir ensemble à l’adaptation de la côte d’Occitanie aux aléas littoraux. Il s'inscrit dans le cadre d'un programme de recherche-action qui vise à expérimenter des outils afin de faire participer le grand public à l'adaptation des territoires littoraux aux aléas. Le but est double : avoir une boite à outils, dans un format ludique et peu anxiogène, qui puisse permettre de faire participer le grand public aux décisions qui seront prises pour l'avenir du territoire et co-construire des politiques publiques aux plus proches des besoins du territoire.

Science Comedy Show et les Dealers de sciences - Spectacle / Application / Atelier / Vidéo - Par le Science Comedy Show / Haute-Garonne

Le Science Comedy Show est une compagnie située à Toulouse qui regroupe des artistes et scientifiques qui créent des objets spectaculaires mêlant théâtre et sciences en France et à l'étranger. Leur but : sensibiliser aux sciences par le théâtre.

Actions de diffusion de l'IRES de Montpellier - Exposition / Atelier - Par l’IRES de Montpellier / Hérault

L’IRES de Montpellier propose la mise en place d’un prêt d’exposition clé en main auprès des établissements du secondaire et des structures culturelles de la région. Cette initiative a déjà permis le prêt de deux expositions : « Pourquoi les mathématiques ?» qui, grâce à la manipulation d'objets, permet une approche ludique et interactive des mathématiques ; « Portraits de biologistes », réalisée en collaboration avec les étudiants du Master de Médiation Scientifique (MediACCESS) de la Faculté des Sciences de Montpellier, qui met en exergue des biologistes d’hier et d’aujourd’hui, connus et moins connus. Deux autres expositions sont en cours de réalisation.

© IRES

Enquête Arts-Sciences - Enquête - Par le réseau national TRAS (Transversale des Réseaux Arts-Sciences) et Passerelle Arts-Sciences-Technologies / Occitanie

En 2019 est parue une grande enquête réalisée par Passerelle Arts-Sciences-Technologies pour le réseau Science(s) en Occitanie visant à recenser les acteurs Arts-Sciences de la région, d’identifier les actions et les besoins. Cette enquête réalisée en collaboration avec le réseau national TRAS prend aujourd’hui une dimension nationale, et sera prochainement renouvelée.

Instant science - fusion d'A Ciel Ouvert et de Science Animation – Présentation de structure - Par Instant Science / Haute-Garonne / Gers / Hérault / Hautes-Pyrénées

Il s’agira de présenter la nouvelle structure Instant Science, issue de la fusion entre A Ciel Ouvert et Science Animation, et ses activités, en particulier la nouvelle offre de tourisme scientifique et technique.

Echosciences Occitanie - Média social - Par le réseau Science(s) en Occitanie, Instant Science et Tania Louis / Occitanie

Echosciences Occitanie est le média régional participatif dédié aux acteurs de la culture scientifique et technique, de la recherche et de l’éducation. Cette plateforme propose un agenda des rencontres de culture scientifique sur l’ensemble de la région, des articles racontant le territoire sous l’angle culturel et scientifique, des petites annonces, etc. Elle sera bientôt dotée d’un annuaire des acteurs du dialogue Science-Société.

Des échanges informels pour finir la journée

Pour conclure cette belle journée, des ateliers ont été proposés pour discuter de manière informelle de problématiques en petit groupe pour faciliter les échanges et le réseautage.

4 groupes de discussion ont été proposés :

  • Quel projet Arts-Sciences pour développer la culture scientifique et technique ?
  • Comment mieux intégrer les réseaux touristiques professionnels ?
  • Comment évaluer sa médiation ?
  • Quels projets de médiation scientifiques imaginer sur les réseaux sociaux (Tik Tok, Twitch…) ?

Ces différents groupes ont permis de dégager plusieurs actions à mettre en place dans les mois à venir : l'organisation de formations pour évaluer des actions, la création d'un comité éditorial d'Echosciences Occitanie, la constitution d'une offre touristique qui s'accorde à la fois avec les valeurs de la culture scientifique et technique et le champ économique ou encore l'évaluation des contenus scientifiques transmis au sein d'un projet arts-sciences...

L'ensemble de ces échanges permet de venir alimenter le futur plan d'actions du Réseau Science(s) en Occitanie. Rendez-vous donc à la rentrée !