Défi Tuto du Quai #8 : Construis une machine gribouille !

Publié par Quai des Savoirs, le 28 avril 2021   410

Xl miniature yt

🤯 Bienvenue à notre huitième Défi Tuto du Plateau créatif du Quai, l'espace maker du Quai des Savoirs où on explore, on bidouille, on bricole !

➡️ Pour ce nouveau #DéfiTutoDuQuai, Floriane, Lucas de Science Animation & Eugénie de Planète Sciences Occitanie vous font construire une machine étonnante, qui réalisera de drôles de gribouillages !

1...2...3.... Bricogitez !

Image

Cette machine-gribouille, à l’inverse des robots, est un automate car elle ne possède ni capteurs ni calculateurs. Elle est cependant capable de se déplacer d’une manière très originale grâce à la vibration de son moteur : les feutres accrochés à son corps lui permettent alors de tracer des traits de façon complètement aléatoire, selon ses mouvements !


Pour ce défi-tuto, vous aurez besoin :

  • D’un petit moteur 1,5V câblé : sa vibration fera déplacer l'objet (comme un téléphone lorsqu’il vibre sur une surface lisse)
  • Une pile AA : pour alimenter en énergie votre moteur

  • Des pinces croco ou câbles
  • Des élastiques: pour fixer votre pile aux pinces croco ou câble

  • Des boîtes de différentes tailles et formes (type boîtes de mascarpone, yaourt) ou tronçons de bouteilles plastiques : pour le corps de votre automate

  • Feutres, marqueurs, crayons de couleurs : à accrocher au corps pour faire tenir la boîte en équilibre et dessiner des traits par la suite

  • Des embouts de formes et poids variés (bouchons plastique et liège, patafix, engrenages imprimés en 3D) : à fixer au bout du moteur pour accentuer sa vibration

  • De grandes feuilles pour que Gribouille ... gribouille ;-)

  • Scotch : fixer le moteur et autres éléments


Place aux explications avec Lucas (exceptionnellement sans sa binôme Eugénie de Planète Sciences Occitanie, qui a contribué à ce Défi mais n'a malheureusement pas pu être présente le jour du tournage) :


  1. Choisissez le sens dans lequel vous souhaitez mettre votre pot

  2. Placez le moteur et la pile et les fixer avec du scotch ou patafix

  3. Trouvez de petits élastiques correspondant à la taille d’une pile pour bien fixer les fils 

  4. Fixez les pieds, choisissez des couleurs de feutres et tentez de faire tenir la Gribouille sur ses pieds (scotch ou pistolet à colle). Réfléchissez au moyen qui consomme le moins de scotch ou de matière

  5. Décorez

  6. Et enfin testez ! Pour l’allumer et profiter de ses dessins fabuleux, il n'y a qu'à connecter la pile au moteur à l’aide des câbles

L’équilibre parfait est dur à trouver, et les motifs peuvent se transformer en faisant varier le contrepoids, à vous d’essayer toutes les combinaisons !

Votre Gribouille sera une œuvre unique car chaque modèle est fabriqué différemment.

L’idée de ces automates vient de l’Exploratorium de San Francisco aux États-Unis, un lieu à l’image du Plateau créatif où il est possible de fabriquer et d’expérimenter autour de la science !

Ryan Jenkins, qui a travaillé à l'Exploratorium, avait d'ailleurs été un de nos invités de l'édition 2019 de Lumières sur le Quai  : une machine à réaction en chaîne géante avait alors été construite avec les visiteur·se·s dans le Plateau créatif ! (à revoir ici)


Vous pouvez également retrouver les détails de ce Défi avec cette fiche-tuto : Fiche-tuto

Fiche-tuto

Pour aller + loin :

  • Qu’est-ce qu’un robot ?  Comment faire la différence entre robot, automate, machine ?

Un robot, c'est un dispositif qui associe la mécanique, l'électronique et l'informatique. Il est doté d'un squelette avec un ou plusieurs membres ainsi que d'un ordinateur. Le robot est capable de mouvement, c’est ce qui va le différencier de beaucoup d’autres objets. A l’aide de son ordinateur et de ses capteurs, il va adapter son comportement et ses mouvements à son environnement.

Un capteur permet d’obtenir des informations sur l’environnement qui nous entoure. Il existe plein de types de capteur différents : lumière, son, température, distance, mouvement, vitesse, etc. Les informations que reçoivent les capteurs depuis le monde extérieur sont ensuite retransmises au robot. Lorsqu’il traite ces informations, il peut adapter son comportement aux données des capteurs. Comme le robot aspirateur qui rentre dans un mur : une fois l’obstacle rencontré, il tourne et fait demi-tour !

  • Pourquoi dit-on que les robots fonctionnent comme les humains ?

Il se trouve que nous fonctionnons d’une manière qui se rapproche de celle des robots. Dans un premier temps, nous possédons des capteurs : les yeux, les oreilles, la langue, etc., et nous adaptons nos mouvements en fonction des informations que reçoivent ces capteurs et de ce qu’en fait notre ordinateur : le cerveau.


Nous avons hâte de découvrir vos réalisations ! 

Pour cela, partagez vos productions sur les réseaux sociaux avec le #DéfiTutoDuQuai et en tagguant le compte @QuaiDesSavoirs sur Instagram, Facebook ou Twitter! 

Vous pouvez aussi nous envoyer vos photos à l’adresse suivante : service.educatif.qds@toulouse-metropole.fr