Défi Tuto du Quai #7 : Fabrique des bombes à graines !

Publié par Quai des Savoirs, le 29 avril 2021   320

Xl miniature yt defi 7

🤯 Bienvenue à notre septième Défi Tuto du Plateau créatif du Quai, l'espace maker du Quai des Savoirs où on explore, on bidouille, on bricole !

➡️ Pour ce #DéfiTutoDuQuai, Floriane, Lucas de Science Animation & Eugénie de Planète Sciences Occitanie vous expliquent comment fabriquer vos bombes à graines pour semer des fleurs 🌼

1...2...3.... Bricogitez !

Bombe à graines

Bombe à graines

Les bombes à graines sont des boules d’argile, de graines et de terreau, pouvant être de différentes tailles, que l’on lance dans les jardins et petits coins de nature : avec la pluie, l’argile - qui s'amollit en présence d’eau pour former une boue - libère les graines qui prendront très vite racine grâce au terreau ! L’avantage de ces bombes, c’est qu’elles protègent les graines des prédateurs et autres désagréments (moisissure, sécheresse, etc.).

Qu’est-ce que l’argile ? 

L’argile est un matériau rocheux que l'on trouve sous forme de roche ou de poudre - à cause de son caractère meuble - ou de boue. C’est un matériau qui est souvent plastique et modelable en présence d’eau. Il en existe différents types et couleurs et beaucoup d’applications existent : matériau de construction (briques, torchis), outil de création artisanale et artistique (céramiques et poteries), objet de consommation médicinale, esthétique ou même alimentaire (géophagie).

De quoi est composé le terreau ?

Le terreau va créer un environnement favorable au développement des plantes. Il est composé d’un mélange de différentes matières organiques et d’engrais pour lui donner plusieurs propriétés. Il ne doit pas sécher trop vite pour permettre à la plante d’avoir un apport en eau, sans pour autant trop retenir l’eau qui risquerait de tuer la plante. Il apporte les nutriments nécessaires à la plante pour se développer. Évidemment, toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins et on peut donc trouver une multitude de terreaux adaptés aux essences de plantes.


Pour ce défi-tuto, vous aurez besoin :

  • D'argile : offre à la graine une sécurité contre les animaux, insectes, et les protège de l’obscurité, de la chaleur et de l’humidité

  • Du terreau : apporte les nutriments nécessaire à la germination

  • Des graines : à choisir selon ce que vous voulez récolter ou attirer (privilégiez des graines de plantes vivaces et des essences locales afin de ne pas perturber la biodiversité locale !)

  • Pour attirer les oiseaux : privilégiez l’oseille, la centaurée noire et la cardère sauvage
  • Pour un jardin coloré :  choisissez des coquelicots, bleuets ou tournesol
  • Pour un mini potager urbain : des capucines, radis, de la ciboulette et de l’oseille
  • De l’eau

  • Un contenant

  • Du papier absorbant

  • Un endroit où lancer vos créations !


Place aux explications avec Eugénie et Lucas :


  1. Mettre l’argile et le terreau dans un contenant, ajouter un peu d’eau et malaxer pour obtenir une pâte dont la texture ressemble à de la pâte à modeler

  2. Insérer une dizaine de graines dans un peu de pâte et modeler pour en faire une boule

  3. Poser sur du papier absorbant et laisser sécher quelques jours

  4. Pour les conserver : stockez-les dans un endroit sec pour éviter qu’elles ne germent, dans un contenant sans plastique (bocal en verre, boîte en bois, etc.). Ne les faites pas cuire  pour accélérer le séchage : cela les tuerait ! La durée de vie d’une bombe varie selon les graines mises à l’intérieur.

  5. Puis, à vous de jouer et fleurir les jardins en les lançant ! Mais attention, pas n'importe comment : il est important de veiller à semer vos bombes lors des périodes de germination, et sur des terrains propices et autorisés ;-)


Pour aller + loin :

Cette technique d’agriculture a été remise au goût du jour par Masanobu Fukuoka, un fermier et microbiologiste japonais. Il s’est rendu compte de la limite que pouvait avoir l’agriculture "scientifique" favorisant l’usage de pesticides et d’ajout dans le sol. Son souhait était de se tourner vers une agriculture beaucoup plus naturelle. D’où le nom de sa discipline, l’agriculture naturelle ! Il a en partie inspiré la permaculture.

Ces bombes à graines, ou tout simplement boules de graines, sont aussi utilisées pour reboiser certaines régions du monde : différents pays comme le Kenya, Madagascar ou la Thaïlande ont utilisé cet outil à petite ou grande échelle. Un outil très utile pour préserver la biodiversité : en effet, les végétaux sont des habitations pour les insectes et micro-organismes, et la source d’alimentation de nombreux autres animaux. Ils sont aussi très appréciés des abeilles, bourdons et autres pollinisateurs qui vont à leur tour permettre à cette végétation de se reproduire et de s’étendre.

Les étapes de la graine à la plante  : 

  • Tout d’abord, il y a la germination : lorsque la graine est plantée dans des conditions favorables (comme l’humidité, la chaleur), son radicule qui se trouve à l’intérieur va s’allonger, percer la graine et s’enfoncer dans la terre, puis se transformer en racines.

  • La seconde étape est la croissance : les racines vont aller chercher dans la terre les nutriments nécessaires au développement de la plante. Pour se faire, l'écorce de la graine cachant le cotylédon (feuille primordiale constitutive de la graine) va sortir à la surface, attiré par la lumière, développer la tige et les feuilles et devenir une plante, fleur, arbuste.

  • Un bon taux de  lumière permettra de produire les nutriments essentiels au bon fonctionnement et développement d’une plante à travers la photosynthèse : à l’aide de l’énergie fournie par la lumière, les feuilles vont absorber du CO2 et rejeter du O2, ce qui est vital pour notre environnement. Pendant la nuit, il n’y a pas de photosynthèse : les plantes ne rejettent alors que du CO2 !


Nous avons hâte de découvrir vos réalisations ! 

Pour cela, partagez vos productions sur les réseaux sociaux avec le #DéfiTutoDuQuai et en tagguant le compte @QuaiDesSavoirs sur Instagram, Facebook ou Twitter! 

Vous pouvez aussi nous envoyer vos photos à l’adresse suivante : service.educatif.qds@toulouse-metropole.fr