Fête de la Science 2020 : une inauguration exceptionnelle

Publié par Claire Adélaïde Montiel, le 1 octobre 2020   130

Xl 20200918 144115

Samedi 3 octobre, dans la maison natale du mathématicien Pierre Fermat, se déroulera l’inauguration d’une Fête des maths peu ordinaire.

En raison de la crise sanitaire et des conditions particulièrement strictes qu’elle a imposées tout récemment en Tarn-et-Garonne, la fête de la science n’a pas pu être maintenue pour le public scolaire mais pour la fête des maths en revanche, l’équipe de Fermat Science s’est efforcée de garder le caractère festif qui caractérise ce genre de manifestations. En conséquence cette inauguration hors du commun se déroulera sous les auspices du maître de maison, Pierre Fermat qui invitera le public, lors d’une soirée dans sa maison, à découvrir la musique baroque grâce à un programme, lui aussi exceptionnel, proposé par l’orchestre Les Passions, Nirina Betoto, violon, Marie-Madeleine Mille, violoncelle, Yvan Garcia, clavecin, sous la direction de Jean-Marc Andrieu.

 

Un concert à coup de dés

Au programme, une expérience collective à laquelle le public sera associé. Il s’agira pour les musiciens de créer un menuet à coups de dés ! Cette composition musicale aléatoire s’appuie sur un manuscrit original que Jean Marc Andrieu a découvert dans les archives de la MEMO, médiathèque de Montauban. Une valse pour clavier de Mozart composée sur ce même principe complètera le programme. Et la conférence de Vincent Feuvrier maître de conférences à l’institut de Mathématiques de Toulouse et organiste titulaire de l’orgue du Temple du Salin, , explorera les liens entre jeux de hasard et théorie des probabilités.

Une belle expérience de ce même type a laissé des traces dans les jeunes esprits des élèves de deux classes beaumontoises de CM2. Ceux-ci ont en effet bénéficié, voici une quinzaine de jours dans le cadre des Enfants du patrimoine, d’un concert de même nature avec au programme, les mêmes jeux autour du hasard et de la composition musicale et la découverte d’une sonate de Telemann, enlevée, joyeuse, propre à faire goûter la musique classique au  jeune public

 

A circonstances exceptionnelles, réponse exceptionnelle.

En raison des conditions sanitaires, il n’y aura pas, pour cette inauguration un mais deux concerts à 18 h 30 et à 20 h 30, ce qui permettra de respecter la jauge imposée par les règles d’hygiène. Une adaptation aux circonstances dont les musiciens des Passions et Vincent Feuvrier doivent être chaleureusement remerciés.

Et, deuxième nouveauté : les personnes qui n’auront pas pu se déplacer ou qui n’auront pas pu trouver une place dans la salle de concert en raison des restrictions imposées pourront écouter le concert chez elles car, formée grâce à Science Animation, l’équipe de Fermat Science, pour s’adapter aux circonstances et permettre à tous de faire la fête diffusera ce concert en direct à 18 h 30 (https//www.twicht.tv/fermat_science)

Une autre manière de s’adapter aux circonstances et de se réinventer qui ne laissera personne indifférent.